29 mars 2010
Finir le mois

Hier, non seulement je n'avais pas manqué mon cours de chinois, j'ai pu très bien étudier. Après-midi chez la cousine à festoyer. J'ai apporté deux beaux bouquets de fleurs, à l'hôtesse et à sa fille qui vient d'avoir vingt-deux ans. Après-midi joyeux avec les petites filles, en pensant à ma petite-fille attendue. Je ne vous avais pas dit n'est-ce-pas que ce sera une petite fille, dans quatre mois?

Aujourd'hui, un moment de découragement, avant de reprendre le collier pour aller chez mes parents avec un repas que je venais de concocter. Mon père est toujours malade, même plus grave que hier. Ma mère ne l'est presque pas mais sa tâche est lourde, le temps pluvieux n'aidant en rien au moral.

Ce soir, réunion de conseil d'administration où j'ai intégré un autre comité, tout en questionnant un futur mandat que je solliciterai ou pas. Au-delà des activités collectives, il y a le redéploiement de mes énergies dans les années à venir. Après Pâques, je pense bien commencé ces exercices, sous sa forme santé, une variante du taiji 太极 et non arts martiaux, bien entendu.

Enfin je me suis mise à lire un bouquin du présent président américain, «L'audace d'espérer». J'avais presque regretté de ne pas l'avoir acheté dans sa version originale, mais jusqu'à présent, la traduction n'a pas nui. Comme je connais la voix de l'auteur, je le lis presque comme si c'est lui qui est entrain de discourir sur la situation de l'Amérique. C'est très plaisant. Entre un roman ou un livre trop ardu, c'est un compromis.

Quand je suis revenue de ma réunion de ce soir, avec lui qui est là pour me ramener, j'ai vu la pleine lune qui m'a fait méditer sur les deux prochains jours, les derniers du mois. Deux jours importants dans ses détails. En même temps, je pense à mes fils que je vois peu dernièrement. Exercice du lâcher-prise par excellence.

En somme, je finis le mois sur de bonnes résolutions et une bonne dose d'humilité. Ce peut-il que l'humilité est le sel tout indiqué pour donner du sens à tout ce que l'on fait, aux moindres détails du quotidien? Mais l'humilité n'entrave pas le désir de faire plus ou d'aller plus loin. Il ne supprime que les tambours et trompettes qui nous portent à confondre le fond et la forme des choses.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

--> 1

(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));