03 janvier 2021
Sur le pas de porte

J'ai passé le pas de porte tétanisée. À la campagne, nous avons l'internet mais pas d'abonnement télé, donc pas d'émission Bye Bye, pas de brouhaha faussement joyeux du pas de porte. Nous avons oublié d'ouvrir le mousseux, nous ne nous sommes pas habillés pour l'occasion. Les trois fils ont téléphoné à tour de rôle, fifille a envoyé des photos de la petite famille sur leurs trente-six et aussi les vidéos d'animation des petites-filles avec leurs poses et gestes charmants.

Je voulais sortir la belle vaisselle et les chandelles pour un souper en tête-à-tête mais l'intention est là sans volonté. Je ne me suis pas précipitée sur le téléphone, le clavier, etc. pour envoyer les voeux tout azimuts. Je n'en ai pas reçu autant que d'habitude non plus et j'imagine que plusieurs personnes vivent des moments laconiques comme moi. Je répond quand même brièvement à tous. Et j'ai repartagé les photos de nous sur Facebook, des photos joyeux du pas de porte en 2017, insouciants. Depuis ce moment-là, tant d'eau sous les ponts!

C'est quand même déconcertant, passer le pas de porte ainsi.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale