11 août 2020
Comme un oiseau d'une branche à une autre

Aujourd'hui, un autre grand après-midi à travailler le bonsaï chez le mentor. Je ne suis allée voir ma mère que ce soir. Ce matin je devais reprendre Lui qui a dû laisser sa voiture chez le garagiste, ensuite je n'ai plus grand temps dans la matinée.

Déjà, j'ai envie de retourner dans ce petit coin de forêt où les cèdres sont hauts et droits ... Et les fougères ...

Une autre semaine bousculante où je serai plus en ville qu'à la campagne mais voilà, il faut ce qu'il faut, maintenant que je me suis engagée à vider intelligemment cette maison délaissée.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale