14 Juin 2013
Chez soi

Jongler jusque tard dans la nuit. Ce matin, je ne suis pas allée au dernier cours de baduanjin. Garder la bébé le jour de ses huit mois tapant fut l'excuse parfaite. Une bébé alerte et attachante. Un amour, je disais la dernière fois! Et sa soeur de même pas trois ans qui répliquait: «Et moi, je ne suis pas un amour?»

À la fin du jour, nous avons ramassé la grande à sa garderie pour ramener les deux à leur parents. Avant de partir vers notre maison du nord par temps magnifique comme pour une escapade.

Depuis les dernières rénovations, la maison nous plaît plus encore. Ce soir, sereine, je soigne les détails. Avant d'arriver, nous sommes passés en pharmacie nous équiper d'une trousse de médicaments et de premiers soins plus complète. La dernière fois, avec les petites, j'étais inquiète sur la question. Il faut croire que Lui a pensé à la même chose puisque c'est Lui qui a tenu à nous équiper. Sentiment net que cette maison est plus près de notre coeur que le bercail adopté en ville que depuis un peu plus d'un an. Les souvenirs familiaux et les reliques de souvenirs sont rassemblés ici, à la campagne.

Ce soir, dans la fraicheur de l'ombre, je refais un feu de foyer. Et nous revoyons un vieux James Bond en grillant des guimauves. Plaisir tranquille.

Au coeur de la nuit, alors que Lui se couchait comme toujours avant moi, je lis quelques pages de «Une langue venue d'ailleurs» d'Akira Mizubayashi. La quatrième de couverture m'avait vraiment rejointe.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));