13 Juin 2013
Émotions diverses

Définitivement le Grewia décline. Et les fiches pour chaque bonsaï pas montées. Et l'arrosage approximatif. Décidément, quand le travail revient avec ses aléas, impossible de faire quoique ce soit sereinement.

Préparation pour le travail en après-midi. Faire le grand saut pour traverser la ville, à l'heure de pointe, avant de traverser le fleuve. Atterrir en cette banlieue cossue directement dans le marché public d'été. Acheter mon premier panier de fraises du Québec. Le fermier est fier de me dire que c'est sa première cueillette de la saison et que chaque fruit est sain et baigné d'amour de la surface jusqu'au fond du panier. Après tout, je vais peut-être refaire de la liqueur de fraises. Ensuite, manger un sandwich avec un café en attendant l'heure de rendez-vous.

Longue soirée avec ses aléas. Quand enfin j'ai retraversé le fleuve et la ville pour revenir au bercail, j'étais vidée.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));