12 Juin 2013
Entre l'ombre et la lumière

Surprenante journée. Matinée tiraillée entre les appels et courriels à envoyer et ceux en attente: caractéristiques de la «machine» qui se met en marche pour les différents dossiers en cours. Après avoir préparer fiston pour son retour chez lui, laver ses vêtements quelque peu souillés de soluté etc. avec les draps, enfin je me rend prête pour le rendez-vous de la fin du jour. Pétard mouillé. Ou retardé.

Soirée passée en compagnie d'un couple d'amis, anciens compagnons des affaires associatives, anciens clients aussi. Nous étions sur une terrasse dans un décor connu mais peu familier. Lui prenait sa bière rousse, l'ami sa blonde, la copine son verre de vin et moi l'éternel verre d'eau. Mais je mangeais des nachos comme si c'est mon met préféré. Ce qui traduit l'incongruité de la «machine» qui a des ratés.

Comme Lui et l'ami commence à discuter d'une affaire d'intérêt commun, qu'est-ce qui m'a pris de leur proposer un souper chez moi dès la semaine prochaine? Rien de compliqué, rien d'intimidant sauf que mon seuil de tolérance au stress, positif ou pas, est bien bas.

Dans tout ce brouhaha, les bonsaïs sont des victimes silencieux qui se manifestent à leur façon. Le Grewia traité à l'insecticide décline dangereusement. Il perd plus de feuilles que jamais, mais en mourra-t-il?

Les rendez-vous non confirmés encore du lendemain vont me hanter toute la nuit, je le sais.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));