01 Juin 2013
Un mois tout neuf

Remanger de mon phở au poulet avec délice. Partir ensuite à mon autre maison, celle du nord, ne serait-ce que pour quelques heures. Y retrouver un silence très différent de la quiétude du cocon en ville. Vaquer à quelques occupations: ranger, accrocher quelques tableaux, ramener quelques menus objets en ville. Lui coupe quelques branches de cèdre abimées par le poids de la neige l'hiver dernier. Un oiseau mort sur une dalle de ciment. Nous avons laissé la nature continuer son oeuvre. Une autre ondée effacera bientôt toute trace de passage d'une petite vie sur terre ...

Revenir en ville à temps pour préparer mon plat de saumon caramélisé et cuit en caquelon de terre cuite. À servir sur un riz fumant, moitié sauvage moitié blanc. Et des épinards sautés à peine, à l'ail et à l'huile d'olive.

Après l'expresso et un changement en tenue plus soignée, nous sommes partis pour le dernier concert de la saison culturelle régulière. Jeanne d'Arc au bûcher, le sujet mérite peut-être un tel déploiement mais justement, sujet et déploiement tronqués en peu de temps, rendant l'histoire difficile à suivre. Le tout si peu orchestral.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));