28 avril 2012
Le creux

Hier, au huitième jour de ce déménagement qui n'en finit plus, ce fut le comble. Malgré une bonne matinée symphonique aux accents de l'Espagne, le reste de la journée fut difficile. J'étais au perchoir pour faire un ragoût de jarret de boeuf avec légumes du panier bio mais je n'avais pas mes couteaux. Me voilà, serrant les dents pour débiter la viande avec le seul couteau sous la main. J'étais zélée et voulais en faire pour chacun des enfants, fifille comprise, et pour nous aussi. Une grosse marmite. Quatre plats symboliques de ragoût plus tard, sagement rangés dans le frigo, j'étais crevée! Retour à la maison avec mes paquets et un bar rayé que j'avais prévu cuire à l'étuvée pour Lui et moi pour souper.

Mais dans la journée, les hommes avaient très mal posés le papier peint dans la salle de bain. Un papier peint que j'avais réussi à trouver pour palier aux murs lépreux, reportant à plus tard une rénovation souhaitable. Si déçue du spectacle, j'avais envie de l'arracher immédiatement. Nous abordons donc la question de tout casser et refaire la salle de bain tout de suite. J'ai sacré, je l'avoue. J'en voulais à Lui qui aurait pu réagir plus vite en après-midi. Voilà qu'il faut endurer la situation pour la fin de semaine.

Il a donc mangé le ragoût alors que je ne décolérais pas. J'ai mangé seule le bar beaucoup plus tard, étuvé n'importe comment puisque je n'avais pas tous les ingrédients de la recette habituelle, ne pouvant même pas le conserver jusqu'au lendemain puisque je n'ai toujours pas de frigo. Misère! Mais nous avons décidé d'aller acheter les électroménagers très bientôt. Pouvoir cuisiner et manger chez soi, c'est devenu un point d'équilibre pour moi.

Aujourd'hui, en passant la journée à ranger et occuper mes espaces, tout va mieux. Prendre le temps de lire le journal, de m'émouvoir, d'avoir la larme à l'oeil et le trémolo dans la voix. Cela m'a fait du bien. Des articles dans Le Devoir sur le mouvement étudiant, le courage des jeunes, la désobéissance civile, ces signes vivants de la démocratie en marche. J'adhère de tout coeur.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));