14 novembre 2020
Instant fugace

Sentiment d'avoir atteint l'équilibre fugace où je vais m'occuper de moi. Moi et Lui en un tout. Nous. Notre microcosme.

L'espace mental vient avec un vide temporel comme un recentrage des priorités. Départager vanité et essence. La course contre la montre n'est-elle pas une vanité en soi?

Il me revient le concept esthétique de wabi sabi, du vide et du plein. Équilibre.

Je suis sur la lecture de la quatrième méditation de François Cheng en prévision de la rencontre Zoom de demain. Lecture dense faute de lecture lente.

Depuis deux jours je prépare des recettes diététiques que Lui aime: aubergine farcie par «friteuse» à air, poitrine de poulet au romarin et balsamique glacé, pâtes aux crevettes à faible indice glycémique. Et je soigne les petits coins de beauté en ma demeure.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale