17 août 2020
Instant de bonheur

Hier, nous sommes revenus à ma campagne pour nous reposer. Contre toute attente, fils la relève aussi et la petite famille également. Les derniers se sont précipités sur le kayak pour un tour du lac, fiston arrivait tard dans la soirée, encore tendu par ses dossiers en cours.

Ce matin, bourdonnement agréable dans la maison. Le gendre grattait de la guitare en haut en chantonnant, fifille télétravaille dans mon coin atelier. À côté la plus vieille des petites lisait, bien enveloppée dans une couverture pendant que sa jeune soeur pratiquait un morceau au piano. Fiston, mieux reposé après une nuit, travaillait avec ses écouteurs sur le petit pupitre du paternel qui, au lieu d'aller se retrouver dans l'une des chambres, s'est enfermé dans la salle de bain, assis sur une petite chaise d'enfant. Et moi, je préparais un vol au vent pour le repas de midi, après les carrés de Rice Crispies.

Pendant ce temps-là, une nuée de geais bleus batifolaient entre ma forêt de métaséquoias et l'un des trois lilas japonais sur le terrain

Quand même, avec un début de rhume pour moi et un désir de tranquillité pour Lui, nous sommes revenus en ville en après-midi. Demain, une bonne journée m'attend.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale