05 octobre 2019
Fin d'une étape

Hier c'était le déplacement de la forêt avec la voiture de fifille vers Saint-Lazare où nous avons même déjeuner. Aujourd'hui, nous sommes allés à Saint-Joachim de Shefford pour y laisser tous mes arbres. La pension hivernale a coûté plus chère que l'an dernier. En comptant aussi les déplacements onéreux en essence et en temps, sans parler du stress, l'idée de l'ajout d'un solarium serre à la maison de campagne trouve son chemin. On verra bien.

Nous sommes allègres sur cette route puisque la voiture est vidée et le déjeuner composé d'un potage aux asperges et la moitié d'un sandwich est délicieux. Plus tard, nous ferons même une sieste sur le bord de la route.

Après le dépôt des arbres, nous sommes allés vers le Vieux-Bromont pour déjeuner, admirant les feuilles d'automne au passage. Je suis soulagée de ne plus avoir les arbres avec moi. Je peux enfin arrêter de vérifier sans cesse la météo. Malgré tout, j'ai un programme d'intervention serré de rempotage à établir. C'est-à-dire plusieurs déplacements à prévoir encore pour cet hiver. Comme je vais pour travailler toute la journée, je ne pourrai pas accaparer Lui, mais je dois m'organiser avec les compagnes habituelles qui ont un moins grand besoin d'y aller que moi, puisqu'elles ont moins d'arbres en pension. Peut-être devrai-je me trouver d'autres compagnons de route en plus.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale