14 septembre 2019
L'automne à bras le corps

Revenir à la normale veut dire revenir à la cuisine ou presque, à commencer par l'épicerie. Mercredi dernier, fils benjamin et copine sont venus souper. Et puis hier, souper avec mon groupe de bonsaïstes chez l'une du groupe qui célèbre sa retraite. J'ai apporté mes hauts de cuisses de poulet grillées marinées à la citronnelle et mes nouilles soba aux crevettes. En après-midi, j'avais passé quatre heures à travailler sur un genévrier San Jose que j'ai depuis quatre ans mais c'est la première fois que je lui ai consacré autant de soins. Ligature et mise en forme! Il faut croire que j'ai pris de l'assurance.

J'ai cet arbre depuis novembre 2015! Comme il a eu de la patience avec moi, et moi avec lui. J'ai même voulu le vendre à pas cher l'hiver dernier mais personne n'en a voulu. Sur la dernière photo, je l'ai ligaturé, après avoir éliminé une branche basse trop droite en le transformant en jin puis mis en forme moi-même!

Nous avons acheté les appareils sanitaires nécessaires pour la mise en place d'une nouvelle salle de bain à la maison du nord. Mais ce n'est pas clair encore quand je vais installer ma chambre au rez-de-chaussée. Je me dis que je le ferai si j'aime bien la nouvelle salle de bain. En attendant, j'aime toujours la grande chambre du haut. Le hic c'est l'escalier!

En ce moment, je suis toute investie dans l'opération ménage d'automne pour faire de la place certes mais aussi parce que la semaine prochaine la cousine à Lui, celle de Saskatoon, viendra passer cinq jours avec nous.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale