04 septembre 2019
L'automne à nos portes

Ma mobilité s'améliore à grands pas! La fin de semaine dernière s'est passée harmonieusement. Petits et grands, quarante-et-une personnes en tout sont venues contribuer à la bonne humeur générale, sous un ciel variable. Certains se sont baignés dans le lac, alors que d'autres conversaient ou jouaient à la pétanque. Je suis grandement aidée dans la cuisine. Je me souviens encore des fins de soirée d'avant où je me suis couchée courbaturée et lavée. Pas cette fois-ci.

L'épluchette étant chose du passé, cette semaine c'est l'exposition annuelle qui m'occupe et me préoccupe. Et la course pour les dons à l'encan silencieux dont je suis responsable. Tout finira bien bien sûr mais en attendant, je compose avec mes petits pas précautionneux puisque je marche de plus en plus sans la botte orthopédique.

Aujourd'hui, nous sommes allés arroser mes arbres tropicaux qui sont dans la maison depuis trois jours. Le temps orageux de cette semaine est annonciateur de l'automne, une saison que nous adorons. À cause de ma cheville cassée, certains disent que j'ai perdu l'été. Mais je ne le prend pas ainsi. Au contraire, les deux derniers mois sont vite passés, jalonnés de réflexions sages. Et le plaisir de retrouver mes moyens après avoir à faire face à la fragilité et les limites.

Il y a deux jours nous sommes passés au Musée des Beaux-Arts pour l'exposition sur Thierry Mugler qui tire à sa fin. Rien à dire, sauf que ce n'est pas ma tasse de thé. Ce soir, la saison culturelle débute avec une pièce au Rideau Vert. Et je commence à faire des plans pour les escapades d'automne.

Malgré le fait que tout n'est pas nécessairement parfait, Lui et moi sommes parfois envahis d'un sentiment de plénitude, reconnaissants et humbles devant la vie.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale