04 octobre 2018
À 48 heures d'un départ

Hier matin j'ai pu photographier toute la collection. Et noter leurs noms. Quel travail pour Lui qui les a tous placés dans la voiture. Et nous sommes allés les amener à la pépinière où j'ai eu un autre choc. Ils ont occupé le double de l'espace pris l'an dernier en plus de l'augmentation du coût de la pension. Un si grand choc que j'ai mal adressé le chèque par deux fois pour payer!

Enfin, ils sont casés mes arbres. J'ai demandé au pépiniériste d'offrir en vente mes deux genévriers San Jose. Non pas pour l'argent puisque le prix est si bas mais pour réduire et diriger la collection vers d'autres projets.

Hier soir, concert de blues à la salle Bourgie. Ce soir, concert de l'Orchestre Métropolitain, première de la saison avec Yannick Nézet-Séguin. J'aime toujours la disparité de mes occupations. Au retour, j'aimerai me remettre au Metopera aussi.

J'ai fait quelques commissions cet après-midi: échanger deux paires de billets du Rideau Vert qui arrivent pendant nos voyages. J'ai aussi été reprendre le pot japonais cassé du voyage de l'an dernier que j'ai fait réparer par la méthode kintsugi. Je craignais ne pas aimer les bavures mais au premier coup d'oeil, j'ai aimé. Évidemment, ce n'est pas avec de l'or mais du cuivre.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale