29 novembre 2017
Pour en finir ou pas

La saison des fêtes est commencé. Nous lançons des invitations tout azimuts, lunch, brunch ou souper. Les menus sont loin d'être prêts. J'essaie surtout de doser les goûts et les affinités.

Hier c'était la journée à Saint-Lazare, travaillant peu le bonsaï, préparant plutôt des cadeaux pour le souper de la Société. Revenir avant la tombée du jour, dans le gros du traffic.

Aujourd'hui, une journée en milieu professionnel, à revoir les têtes connues, à se ressourcer surtout. Mais le travail de fin d'année, cartes de voeux à envoyer, dossiers à vérifier et numériser, n'est pas fait, ni même entamé. Le coeur n'y est pas.

Impression d'être revenue de vacances depuis bien plus longtemps que trois semaines.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale