01 juillet 2017
Les rites funéraires

Hier, les jumeaux ont trente-et-un ans. Nous avons annulé le souper aux homards avec eux. Nous avons eu à garder les petites qui ont chanté pour les tontons par téléphone interposé. Longue journée. Rencontre émotive avec ma plus jeune soeur au matin. À la fin du jour, visite à la dépouille de mon père dans son cercueil, à la salle où il sera exposé pendant deux jours.

Aujourd'hui, prières des moines. Le matin, remise des bandeaux de deuil aux descendants. En après-midi, les rites de conduction de l'âme vers Bouddha. Entre les deux, repas végétariens et accueil des visiteurs. Tout se passe bien, dans le calme et la dignité.

Après les larmes du matin de ma mère qui ont déclenché les miennes, la sérénité pour le reste de la journée. Et le sentiment d'être très proche de mes frères et soeurs, neveux et nièces. Fifille a pleinement rejoint ses cousins dans leur fonction. Fils la relève qui est allé à son match de rugby en après-midi s'est blessé au genou. Son jumeau et le benjamin ont quitté eux aussi en après-midi pour quelques heures afin d'aider des copains à déménager. Il est quand même le premier juillet, jour de milliers de déménagement de québécois. Jour de la Fête du Canada aussi. Mais dorénavant c'est le jour du début des funérailles de mon père surtout.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale