27 Juin 2013
Sortie plaisante

Je commence à utiliser plus systématiquement les petits post-it, roses en ce moment, et un calendrier éphéméride de table, pour ne pas oublier des détails. Je me demande si je serai alzheimer comme mon père. Je me demande mais je n'angoisse pas. La petite voix en moi répond que oui, je le serai. Je ne pense qu'à profiter consciemment et sciemment de tout ce que j'aime faire, tant que ça dure.

Il me semble que cela m'arrive plus souvent de me demander qu'est-ce que je faisais hier. J'ai même demandé à Lui une fois. Ces pages deviennent de façon plus consciente des marqueurs de mémoire.

Aujourd'hui, munie de mon papier rose, j'ai fait une tournée d'emplettes devenue sortie plaisante avec mon fils, celui qui marche encore avec ses béquilles. Tout d'abord, notons que le papier rose est tombé sur le pas de la porte mais cela ne m'a pas gêné dans l'enchainement des déplacements.

Manger une crêpe bretonne avec fiston. Passer chez le libraire acheter le japonais en 40 leçons et un dictionnaire japonais-français. Et un recueil de correspondance de Marguerite Yourcenar. Juste à côté de la librairie, enfin une petite boîte de macarons pour déguster avec Lui. Chez fiston, j'ai trouvé une petite chaise de bureau, pivotante et munie d'une manette pour changer la hauteur, que j'ai l'intention de transformer en plateau tournant pour travailler le bonsaï. C'est une solution trouvé sur un forum de bonsaïstes pour ne pas avoir à acheter un tout fait et très cher. Je ne veux pas non plus d'une petite plaque ronde tournante façon plateau de service au milieu des tables rondes de restaurant chinois. Il faut que je compose aussi avec mon problème de dos qui ne me permet pas d'être debout et penché trop longtemps.

Conversation tranquille avec fiston en voiture, en traversant la Place Victoria animée de touristes ou d'employés de bureau faisant la file devant les camions de cuisine de rue, une nouveauté à Montréal. Quand je circule à travers la ville, souvent j'ai envie de m'arrêter pour prendre des instantanés. Pas de photo cette fois-ci puisque c'est moi qui conduisais. Je rêve aussi de traquer les murales dans les rues de Montréal.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));