31 janvier 2016
Nourriture du corps et de l'esprit

Voilà rendue la dernière entrée de janvier, écrire aux deux jours, ce n'est pas difficile, je ne me souviens pas d'avoir été aussi assidue.

Hier, au Metopera, «Turandot» grandiose, influence de l'opéra classique chinois évident. Mais le baryton en titre déçoit par son non-verbal tout au long de la pièce et son aria Nessun dorma au début du troisième acte, tant et si bien qu'en revenant nous avons réécouté Pavarotti passionné et passionnant.

Ce soir, excellent carré d'agneau sorti du congélateur. En ce moment, plus aucune viande chez moi. Mais nous en mangeons encore bien sûr, chez Pho My My, par exemple. Lui ne jure que par le Bún bò Huế.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));