21 janvier 2016
Du commerce des livres

Il y a de ces petits gestes à poser qui pèsent, à force de les étirer, de les reporter, de les examiner sous toutes les coutures question de valider leur pertinence. Une fois poser, quelques semaines quelques mois plus tard, soudain leur justification se dévoile, comme au premier jour de leur intention. Et voilà que je suis soulagée et remplie de joie, me trouvant raisonnable pour un geste irraisonné, du moins aux yeux d'autrui.

Pour la petite caisse de livres, on m'en a payé un peu plus que je m'attendais, probablement parce que l'on pense savoir à l'avance que je vais tout redépenser sur place, du moins c'est mon attitude d'avant. Ce que l'on ne sait pas c'est que je n'ai plus beaucoup d'espace disponible pour ne pas crouler sous les rayons. Lui en revanche est bien curieux de savoir si je prendrai l'argent à la place. Mais le commerçant ne l'est pas pour rien et m'en donne un peu plus en valeur d'échange qu'en argent. Je ne sais pas encore ce que je vais faire. Peut-être ferai-je commerce de livres moi-même, vendant ceux que je n'en veux plus et rachetant selon l'humeur.

En attendant, voilà que je me suis remise à acheter du neuf en commandant au libraire indépendant de mon quartier. Plus encore, deux des derniers trois livres sont d'auteurs québécois, édités ici même.

Ce soir, c'est «Pelleas et Melisande» au TNM. Traitement multimédia d'un sujet si ancien. J'ai aimé la poésie, Lui pas du tout.

Troisième livre de l'année, «Stoner», écrit par John Williams, traduit par Anna Gavalda, un achat neuf coup de coeur. Dès les premières pages j'aime.

Avant de m'attaquer à Stoner, je contemplais l'idée de relire Stendhal ou Dostoïevski, les quatre romans de Stendhal en ma possession ou l'Intégrale Dostoïevski publiée chez Actes Sud dans la collection Babel. Il me plaît bien l'idée de faire de l'année de mes 65 ans mon année Dostoïevski.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));