07 janvier 2016
C'est ça qui est ça

J'attendais la journée d'aujourd'hui depuis une quinzaine. Deux rendez-vous de médecin le même jour. Des alertes depuis quelques mois que j'espère éteindre. Chez l'ophtalmologue, le champ visuel va mieux. Chez l'endocrinologue, ma thyroïde est stable mais il y a des changements positifs dans ma médication. Un troisième médicament pour le diabète certes mais qui n'aura pas de conséquence aux reins en plus de causer l'arrêt d'un autre pour la pression.

C'est ça qui est ça. Il est temps de regarder en face la question de la santé et du vieillissement de la mécanique humaine. Signe des temps: dans la salle d'attente du médecin, je textais à deux amies pour prendre de leurs nouvelles. L'une est aussi dans la salle d'attente d'une clinique spécialisée d'un hôpital, l'autre s'en allait à un rendez-vous de médecin. À notre âge, nous sommes au point de la bascule où il y a plus de vieux que de jeunes, où le poids irrésistible de notre âge pèse sur tous les secteurs de l'économie, conditionnant des changements de société.

Pour revenir à ma journée, elle fut grosse, plombée par toutes les complications de la vie citadine, comme l'impossibilité de me trouver une place de stationnement, juste pour aller à la pharmacie pour le troisième médicament. Alors que mon cellulaire expire le dernier souffle de sa batterie, Lui est à pied aux abords de l'autoroute à m'attendre, mais comment le trouver? Je pensais à ma cousine du Viêt-Nam qui disait comprendre la vie d'ici rien qu'à regarder tous les boutons sur la machine à laver. Des trucs compliqués pour nous faciliter la vie tout en la compliquant devant l'aria des choix.

J'ai quand même discuté travail avec la Relève, au bout de mon souffle, tout en préparant ce qu'il nous faut pour des actions ce dimanche prochain. Et décidé d'une omelette pour souper puisque nous partons à la rive sud pour un rendez-vous tout de suite après l'omelette vite avalée. Un rendez-vous déjà manqué depuis samedi dernier pour cause de clé manquante qui Lui a déjà occasionné plusieurs aller-retour infructueux. Ah, rien qu'à penser au nombre de voitures sur les routes pour des petits riens ... qui ne peuvent se faire en transport en commun à moins de prendre des journées entières!

Ce soir, je met de l'ordre dans mes papiers de médecins et dans mes piluliers. Décide de l'ordre d'absorption des médicaments dans une journée, médicaments et suppléments. À minuit quand je me suis glissée au lit, Lui sort de son premier assoupissement pour me dire: «Prends l'échinacée maintenant!». C'est pour le rhume que je combat depuis hier. «Noooon!», dis-je, tout en pensant aux gouttes oculaires, les ai-je mis?

C'est ça qui est ça. Être vieux et gérer sa vieillesse, tant se peut.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));