30 avril 2015
Que de chemin parcouru

Avec les derniers cours de bonsaïs et beaucoup de discussion, mon cheminement se poursuit. Plus d'amour et d'appréciation encore pour ces petits arbres mais mes propres limites s'imposent, à cause de mon balcon orienté au nord surtout mais aussi à cause de tous les autres intérêts qui m'interpellent. Sans compter les obligations usuelles. Tant et si bien qu'à l'expédition chez le pépiniériste tant attendue depuis six mois, je suis revenue bredouille. Malgré l'impression d'être celle qui visite l'orphelinat en vue d'une adoption, je n'ai rien acheté. Quoique ... je pense chaque jour depuis trois jours à ce petit érable japonais de taille shohin. Il fera bel figure dans ma minuscule collection! Mais voilà s'il me hante toujours dans les prochains jours, on verra bien.

Les derniers jours furent très professionnels. J'ai repris la route vers les banlieues lointaines, calculant distance et temps. Est-ce pour cette raison que le stress est revenu me talonner.

Mais voilà, il y a la copine à Boston en phase 4 de son cancer. La nouvelle bouscule. Demain, je pars lui rendre visite. Un aller retour qui ne sera surtout pas touristique. Je ne sais pas non plus dans quel état je serai au retour. Sereine, je l'espère. Mais peut-être, je ne serai plus du tout intéressée à l'Acer palmatum qui m'aurait attendu pour rien.

Et puis, que de chemin parcouru depuis le 30 avril 1975 où nous étions devenus officiellement apatrides, mes parents, mes frères et soeurs et moi. Heureusement, le Canada, le Québec, Montréal nous a adoptés. Et nous le lui rendons bien.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/57ba5e845754ad3f4204135cea9bfa2e?id=16a4d296cb8b"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));