31 août 2004
Soulagements

Je ne vous raconterai pas les dédalles que nous avons prises pour avoir des nouvelles de notre fille. Nous ne lui avons toujours pas parlé mais au moins, je sais qu'elle a eu un changement de quart de travail, elle est donc retournée au boulot plus vite. Mais pourquoi son cellulaire est muet, malgré toutes les contorsions qu'elle a dû faire pour s'assurer d'être atteignable?

Aller au devant d'un rendez-vous d'affaires, mais rien de stressant, pour ensuite aller manger une salade aux crevettes dans une très jolie pâtisserie, voilà une façon de rendre hommage à cette belle journée. Et puis je vais au dentiste ...

Il me fallait toujours me préparer mentalement pour me livrer à mains liées sur la chaise du dentiste, même si c'est ma soeur. L'aiguille pour me geler me ramène vite à l'instant présent. Un vieux plombage qui a lâché, une vieille dent usée, des nerfs un peu fragile, voilà la signalisation sur l'autre versant. Mais je ne marque ces points que pour mieux apprécier ma lucidité et ma sérénité, non pas parce que c'est négatif en quoi que ce soit! Je me sens plutôt réconciliée avec ma santé physique et mentale.

Peut-être faut-il que je me méfie pour ne pas me glisser dans la peau trop confortable du routinier ...

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

1

Untitled