25 août 2004
Atlas et Axis

Ma boule de quilles me pèse. Il me semble que Atlas tout seul ne peut pas porter tout le poids du monde, et moi, tout le poids de MON monde, alors au moins celui de ma boule de quilles. J'étais inconsciente du défi avant, maintenant elle me pèse et je me met à me trouver mal assise, mal charpentée, etc. Lasse d'écouter ce haut du dos qui me semble bien sourd et muet, malaisée de cet atlas qui dévoile toute son importance, je me suis mise à faire des recherches par google, pour découvrir que "le grand crac" s'appellerait plutôt le "hole in one" depuis 1930, si si, comme le trou d'un coup, pour les golfeurs. Et que pour que je vous dise "non" en secouant la tête, l'atlas a besoin de son compère l'axis! Quand même, je me disais qu'il ne peut pas être tout seul pour dire "non" à tout un monde! Dans mes recherches, je me suis mise à lire des notes de cours diffusées par différentes universités françaises, j'examine des schémas, des dessins comme celui-ci ou celui-là. Moi qui voulais faire médecine à mes vingt ans, me voilà servie!

N'empêche que je suis devenue copine avec l'Atlas et l'Axis pour la vie maintenant. Je vais voir qu'est-ce que je peux faire pour leur aider avec la question de la posture. Et si elle ne m'écoute pas, Sally la tête dure, je l'enverrai réfléchir dans sa chambre, plus que trois fois vingt minutes par jour. Elle finira par comprendre, vous êtes d'accord?

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

1

Untitled