02 septembre 2000
Au commencement de l'automne ...!

Souper hier soir avec des amis venus de Suisse, dont deux nouveaux et deux que je connais depuis longtemps. Parmi ces dernières, ma correspondante par lettre depuis mes dix-sept ans! Elle vient au Québec pour la quatrième fois alors que je ne suis allée chez elle qu'une fois en 1984. Je ne sais pas qui a décidé du restaurant mais nous étions dans une de ces places où l'assiette était énorme et fourre tout, où vous amenez votre vin. Bien sûr, les Suisses n'ont mangé que le tiers de leur assiette et nous la moitié. Gaspillage et anti-gastronomie!

Mon amie est typique dans ses cadeaux: beaucoup de chocolat suisse pour tous, une montre Swatch pour moi et des couteaux suisses aux garçons et leur père! Les retrouvailles furent comme si nous ne nous sommes jamais quittées. Après le repas, virée au casino pour nos amis dont certains n'y ont jamais mis les pieds. Baptême donc de casino pour certains, ce qui ne leur a pas portée chance de toute façon. Mon mari et moi, nous avons encore gagné, de quoi remplir un réservoir d'essence ou deux. Mais nous nous faisons discrets, par égard aux autres.

Aujourd'hui, malgré un temps capricieux, nous avons persisté dans notre projet d'épluchette de blé d'inde. Certains de mes frères et soeurs étaient présents, le frère de mon mari et ses enfants, nos amis suisses. Ces derniers s'émerveillent de rien. Ils sont si rafraichissants! Ils vont passer deux jours ici, dans notre maison du nord.

Ce soir, une bonne grillade puis le porto coule à flots et le roquefort passe, comme lettre à la poste. Mes fils sont enchantés par l'accent européen, ou plutôt soulagés que ce ne soit pas une occasion pénible de forcer leur anglais laborieux, bien au contraire. Avant la fin de la soirée, les voilà qui se déclarent à tour de rôle, prêts à aller en Suisse. Moi qui a de la difficulté à les convaincre du plaisir d'aller en Californie. Je viens d'avoir la preuve: ce n'est pas la Californie qui les rebute mais l'anglais (peut-être un peu le viêtnamien de nos assemblées!)

hier consulter les archives demain

retour à la page principale