18 janvier 2017
Bonheur au quotidien

À coups d'échinacée, nous tenons encore la grippe au large mais sérieusement, nous manquons de renfort pour visiter ma mère tous les jours. J'y retourne demain inévitablement.

Hier, visite à l'ophtalmologue, test de champ de vision impeccable. Aujourd'hui, fils la relève va mieux mais le paternel l'a quand même remplacé pour un rendez-vous. Cet après-midi, nous irons chercher la petite pour sa visite hebdomadaire chez l'orthopédagogue comme parfois, mais cette fois-ci nous la reprendrons aussi, petit papa étant en voyage d'affaires. Nous mangerons ensuite chez eux, avec petite maman et petite soeur. Mon pâté chinois est prêt depuis hier.

Constant changement de plan pour les jours de travail en bonsaïs dû aux différentes priorités des uns et des autres. Alors je ne sais pas encore où je serai ce samedi.

Hier soir, enfin j'ai parlé à la copine qui a perdu son mari en Équateur. Je ne pouvais pas avant de crainte d'être émotive et de l'affecter. Elle semble bien, très encadrée par ses enfants.

J'ai cuisiné toute la journée.

En attendant la petite qui était en orthopédagogie, nous sommes allés prendre un chocolat chaud, enfin onctueux à souhait. Instant d'insouciance et de bonheur à deux, grâce à la jeune femme qui nous servait. Impeccable comme ça se doit, plaisante et charmante.

hier consulter les archives demain

retour à la page principale