19 juin 2004
Séquence familiale

J-8: Je suis allée cherchée ma fille très tôt ce matin, à son arrivée d'autobus. Elle a donc voyagé toute la nuit. Sa présence me bouscule un peu, comme je ne me sens pas très maître de moi ces jours-ci. Mais en même temps, elle stimule ses frères autrement. Comme par exemple pour leur magasinage de fringues. Chaque fois, dès qu'ils entendent annoncer l'arrivée de leur soeur, ils s'activent avec des besoins vestimentaires. Depuis qu'ils n'achètent plus rien avec moi, ils comptent sur le goût de leur soeur, et moi, je compte sur son sens de la mesure. Comme elle paie avec sa carte de crédit, je la rembourse sans poser de question.

Malgré mon état fiévreux, j'ai houspillé les deux fils pour qu'ils viennent déjeuner chez Cora avec leur soeur et moi. Puis, laissant l'un d'eux au perchoir, nous sommes partis faire les emplettes du plus jeune. En passant à la pharmacie, la jeune pharmacienne trouve mes morsures de mouches noires de très mauvaise augure, m'envoyant voir le médecin, après m'avoir vendu quelques bagatelles. Mais mon médecin de beau-frère n'est pas trouvable ... Tant pis! Je panse mes blessures et pars pour le souper-croisière dans le Vieux Port, avec spectacle de feu d'artifice de la Mondiale.

Imaginez un bateau plein de gens de mon métier. J'étais à une table avec dix inconnus, au début nous parlions de voyages, autour du deuxième service, nous discutions métier, au dessert nous sommes devenus assez amis, et nous nous sommes quittés après l'échange de cartes d'affaires. Mais avant le dessert, nous sommes allés sur le pont pour voir trente-cinq minutes de feux d'artifice présentés par l'Espagne. Imaginez que j'étais là, en bas les vagues noires dansantes, au ciel, ces explosions de couleurs étoilées. Des haut-parleurs, la musique nous entraine, aussi présente, même plus que le spectacle visuelle. Sur le bastingage je m'appuie et le haut-parleur vibre directement sur mon ventre. Et je me réfugie sous la large épaule et le bras enveloppant de mon mari, ignorant le vent et la fraicheur de la nuit.

Petite note pour moi-même:
1) je n'irai pas à la première communion du neveu demain
2) je me décommanderai pour cette soirée de Yoga par le rire (!) après-demain
3) je serai remplacée à la soirée du bal de Graduation après après-demain

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

1

Untitled