23 juillet 2001
Droguée

Trois heures trente du matin, je n'en peux plus avec l'allergie alimentaire (à quoi?) que j'ai attrapé hier soir, alors je suis allée à la pharmacie ouverte vingt-quatre heures pour acheter du Bénadryl. Je sais que ce produit m'assomme assez raide, mais je n'en peux plus de me gratter au milieu de cette nuit torride ... Enfin, je m'endors à cinq heures du matin ...

Bonjour, bonjour, je viens de passer la journée au lit, à cuver ma drogue. Bonsoir et à demain, il faut que je me réveille ...

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

1