06 juillet 2001
Entre deux eaux

J’avais mal dormi, je ne sais pas vraiment pourquoi. La matinée a passé comme dans un rêve éveillé … Le rendez-vous de l’après-midi est arrivé trop vite : je me suis habillée en catastrophe avant de me raviser pour aller me laver les cheveux tout habillée! Résultat : col humide et manche mouillée quand je descendais l’escalier précipitamment pour aller au bureau du notaire et finaliser l’achat de mon perchoir montréalais. Au sortir de cette signature, mon mari et moi, tout deux, nous n’étions pas plus contents qu’il faut, ce n’est qu’une étape de plus d’accompli … L 'histoire maintenant est de payer notre dû à La Banque, Opération des opérations …

Au souper, les convives étaient mal assortis : mes parents qui semblaient être plus dans leur mode viêtnamien que francophone, ma meilleure amie dans une belle verve, mon fils tendre et son cousin de onze ans, mon mari et moi qui voguaient entre deux mondes, tenant presque deux conversations en parallèle, ce qui est fatiguant à la longue et peu satisfaisant pour mes parents!

Ce soir, je flâne peu. J’hésite toujours de partir vers Charlevoix demain ou après-demain. La température fraîche n’encourage pas l’esprit des vacances, mais nous partirons … Quand? Pour combien de temps? Entre deux eaux je flotte … pour l’instant!

hier consulter les archives demain

retour à la page principale

1