30 avril 2001
150 manières ...

Il était une fois, une jeune diariste que je lis de temps en temps, alias Katherina. Son site foisonne d’informations, de débats d’idées, d’opinions diverses sur tout et sur rien. Un site qui porte un nom bizarre, quelque chose comme Inspiradive, je ne sais plus … Je ne sais pas si c’est en réaction à ce qui lui manque, ou en partage de ce qu’elle reçoit en trop à d’autres, mais elle a affiché ce texte qui ne donne pas de source. À moins que ce soit écrit par elle-même : « 150 manières de montrer à vos enfants que vous les aimez ». Sérieusement, il y a des manières que je ne connais pas, d’autres que je ne pratique pas assez et … il faudrait que je m’y mette ! Je suis contente de recevoir une leçon d’une jeune fille parce que, et la leçon et la jeune fille ne sont que plus authentiques …

Il était une autre fois, un moins jeune diariste qui écrit de temps en temps, alias l’Archange. Il vient d’écrire une histoire sur un jeune garçon au baseball qui m’a inspirée quand je l’ai lu. Je suis contente de recevoir une leçon de croissance personnelle, mais en même temps, j’ai un rapport mitigé avec tout le discours de croissance personnelle. Il me semble qu’on en voit partout : livres, conférences, morale et moralistes. Remarquez que j’en suis moi-même une adepte, mais peut-être voudrai-je grandir seule, sans tuteur, comme une lierre, et grimper partout où je pourrai grimper, sans direction et dans toutes les directions. Ma bibliothèque est pleine de livres de motivation, d’inspiration de toutes sortes, peut-être que je devrai les classer dans la section des entre-deux (voyez mon entrée du 19 avril), pour me préparer à m’en défaire. Pour tout dire, peut-être devrai-je en écrire un moi-même, mon discours vaut autant qu’un autre!

150 manières d’aimer et de vivre, une manière à la fois, une manière par jour. Qui est-ce qui dit ça déjà, que ce n’est pas la destination qui est important, mais le voyage. Alors … voyageons un peu, une journée à la fois!

150 manières d’aimer et de vivre, une manière à la fois, une manière par jour. Qui est-ce qui dit ça déjà, que ce n’est pas la destination qui est important, mais le voyage. Alors … voyageons un peu, une journée à la fois!

hier consulter les archives demain

retour à la page principale