22 avril 2001
Dimanche d'attente

J’attend sans attendre un coup de fil qui ne vient pas : voilà un dossier qui n’aura pas de suite. Un autre arrive, comme un cheveu sur la soupe, puis il me chatouille la gorge parce que je l’ai avalé de travers! Mais bon, au gré des vents, mes dossiers tanguent avec les humeurs … Mes humeurs d’abord, avant ceux des autres! Il y a des jours où travailler c’est trop dur … Ma vaillance d’antan, je préfère la passer à d’autres. Maintenant je préfère le petit trot au grand galop!

Tout compte fait, la journée devait être vide sur l’agenda, mais comme nous attendions que quelque chose se passe, il s’est donc passer des imprévus qui ne nous plaisent pas vraiment. Nous aurions dû nous sauver vers notre nid, comme nous nous apprêtions à faire, mais mon frère téléphone … il veut venir faire un tour, puis mon autre frère, et ma sœur, et l’autre sœur. Pas seulement eux, mais eux et leurs femmes et maris et enfants et toutous. Ouf, aucun d’entre eux n’a de chat ou de chien! Je n’avais pas dit non, peut-être je ne voudrais pas assez! Le résultat fut que nous étions presque vingt à table, sans vraiment cuisiner, avec des poulets achetés et une salade vite faite. Mon mari était parti pour un rendez-vous, j’aurai voulu l’accompagner, mais … Il s’avère qu’il était content de se trouver une raison pour s’échapper de l’invasion, pour une fois, il aurait préféré la paix!

Une journée a donc passé, ni vide ni pleine, mais quand même une journée perdue!

hier consulter les archives demain

retour à la page principale